Mémoire de l’Europe 

 

Memoire de l'Europe Jean Rouch

                            Jean Rouch

 

Catégorie : collection documentaire  de 10x52mn

Support d’exploitation :  BETA SP, couleur

Année de production : 1991-92

Auteurs : Christian Paureilhe, Claude Bourgeois

Réalisation : Christian Paureilhe

Musique : Erwan Le Marc’Hadour

Une coproduction France 3/ Marathon TV (France)/ If productions (France) /Alert films (Allemagne)/ EFE TV, TBC (Espagne)/ Mondial (Grèce)/ Marathon UK (Grande-Bretagne)

Avec la participation du Centre National de la Cinématographie

Droits détenus par Nord/Sud productions

Diffusions France : France 3, 1993 – CFI, 1995 – Histoire, 2001-2002

Diffusions à l’étranger dans les pays coproducteurs ainsi que sur Israël Educational TV, Soread 2M (Maroc), IP Network, TV3 Slovenija, …

Distribution internationale : Nord/Sud productions

 

Synopsis:

Chaque épisode comporte 5 témoins parmi les acteurs les plus qualifiés dans leur domaine pour exprimer ce que l’Europe a conçu, produit et proposé de plus novateur au reste du monde dans la deuxième moitié du XXème siècle. Soit 50 personnalités au total, témoins de la révolution des mœurs, de la transformation de la société et des bouleversements du monde. Chaque intervenant est porteur de sa langue, de sa culture et de son histoire. Il nous offre sa propre vision du siècle.

Médecine, avec Rita Levi Montalcini, Grande Cobián, René Laborit, …

Transport, avec Pininfarina, …

Société, avec José Saramago, Jean Rouch, Mikis Theodorakis, …

Ecologie, avec René Dumont, Ulrich Beck, Franck Mitchell,  …

Religion, avec Monseigneur Duval, Georges Metallinos,

Sport, avec Di Stefano, Eddy Merckx, Jacky Stewart, René Lacoste, …

Economie, avec Raymond Barre, Ferrer-Salat, Karl Schiller, …

Politique et Défense, avec Jacques Chaban-Delmas, Santiago Carrillo, Edward Heath, Georg Rallis…

Féminisme, avec Rosa Chacel, Simone Veil, Ulla Dahlerup, Shirley Williams, …

Média, avec Jesus de Polanco, Pierre Werner, …

L’acteur principal de notre collection documentaire est l’Europe du XXème siècle dans les années qui ont précédé le Traité de Maastricht.

La collection comprend 10 épisodes de 52 minutes :

Chaque épisode comporte 5 témoins. Lesquels? Les acteurs les plus qualifiés dans leur domaine pour exprimer ce que l’Europe a conçu, produit et proposé de plus novateur au reste du monde pendant cette période. Soit 50 personnalités au total, témoins de la révolution des mœurs, de la transformation de la société et des bouleversements du monde. Chaque intervenant est porteur de sa langue, de sa culture et de son histoire. Il nous offre sa propre vision du siècle.

Chaque témoin a été filmé dans son intimité et dans son contexte professionnel, l’ensemble des tournages faisant apparaître les lieux où l’Europe des 12 vivait et se faisait au jour le jour : universités, institutions, centres industriels, laboratoires, villes et lieux de culture… Des images d’archives et des éléments d’iconographie personnelle complètent l’intervention de chaque personnalité.

« Mémoire de l’Europe » nous fait découvrir ce qu’était l’Europe avant la mondialisation, avant Internet, quand elle rêvait de devenir un pôle d’influence vis-à-vis du reste du monde.

Certains acteurs de la collection ont aujourd’hui malheureusement disparu, comme Jean-Rouch ou José Saramago (Société), Jesus de Polanco (Media), René Lacoste (Sport), René Dumont ou Rüdiger Lutz (Ecologie), Henri Laborit (Médecine), Edward Heath ou Jacques Chaban-Delmas (Politique et Défense), Karl Schiller ou Raymond Barre (Economie)… Leur témoignage s’avère d’autant plus précieux.

Structure des émissions

Chaque émission se décompose ainsi :

  1. Le portrait des témoins dans leur vie personnelle et professionnelle

  1. L’histoire de la thématique traitée tout au long du XXème siècle, à l’aide de tournages, d’images d’archives mobiles ou fixes.

  1. Onze questions posées aux témoins

3.1. L’évènement : chaque témoin évoque l’évènement qui l’a le plus               marqué dans le siècle

3.2. La traversée du siècle : quatre questions retraçant les                                     changements fondamentaux intervenus depuis 1900

3.3. La révolution technologique : quatre questions sur les grandes                 innovations technologiques

3.4. Le XXIème siècle, perspectives et réflexions : deux questions

Les témoins non francophones s’expriment dans leur langue sous-titrée en français.

Les réponses créent par le jeu du montage un débat entre les différents intervenants.

Grâce à des images d’archives, réapparaissent les grandes figures des Pères de l’Europe citées par les témoins : Conrad Adenauer, Alcide de Gaspéri, Charles de Gaulle, Jean Monnet, Robert Schumann, Paul Henri Spaak, Altiero Spinelli…

 

50 personnalités

Politique et Défense (cliquer ici pour voir le film en VOD)

Rainer Barzel (19242006), Allemagne, président du groupe CDU/CSU au Bundestag de 1964 à 1973 et président fédéral de la CDU de 1971 à 1973, il échoue à trois reprises à devenir chancelier fédéral. Ministre chargé des relations avec l’Allemagne de l’Est dans les cabinets Adenauer (1962-1963) et Kohl (1982-1983), et Président du Bundestag de 1983 à 1984.

Santiago Carrillo (1915-), Espagne, Secrétaire général des Jeunesses socialistes en 1934, élu au Comité Central du Parti Communiste d’Espagne (P.C.E.) en 1937, exilé en 1939 en U.R.S.S et en France, il devient en 1960 secrétaire général du P.C.E. qu’il engage dans la voie de l’eurocommunisme. Rentré en Espagne en 1976, il est élu député (1977). Il quitte le P.C.E. en 1985 et fonde le Parti des Travailleurs, qui est intégré au P.S.O.E. en 1991.

Jacques Chaban-Delmas [](1915-2000), France, député-maire de Bordeaux de 1947 à 1995, président de l’Assemblée nationale à trois reprises et Premier ministre de 1969 à 1972. Il a été également résistant, général de brigade et international de rugby et de tennis. Candidat à l’élection présidentielle en 1974 avec son projet de « Nouvelle Société », « prospère, jeune, généreuse et libérée ». Surnommé « Le Duc d’Aquitaine », il a beaucoup œuvré avec sa femme à l’essor culturel de Bordeaux et de la Région Aquitaine (CAPC, Festival Sygma, …).

Edward Heath (1916-2005), Royaume-Uni, Premier ministre et leader du parti conservateur, l’un des hommes politiques britanniques les plus engagés dans la construction européenne, artisan de l’adhésion de la Grande-Bretagne au Marché Commun.

      Georgos Rallis (1918-2006), Grèce, ministre des Affaires Etrangères puis Premier ministre de la Grèce de 1980 à 1981, Président du Parti de la Nouvelle Démocratie, négociateur de l’adhésion de la Grèce à la CEE .

Société (cliquer ici pour voir le film en VOD)

Ulrich Beck (1944-), Allemagne, professeur de sociologie à l’université de Munich et à la London School of Economics and Political Science; directeur du réseau de recherche « Reflexive Modernization » soutenu par la Deutsche Forschungsgemeinschaft. Ses nombreux livres comprennent « Risk Society » (1992, « La société du risque. Sur la voie d’une autre modernité », Aubier 2001), « Power in the Global Age » (2003, « Pouvoir et contrepouvoir à l’heure de la mondialisation », Aubier, 2005) et « The Cosmopolitan Vision » (2006, « Qu’est-ce que le cosmopolitisme ? » Aubier, 2006).

Albert H. Hasley (1923-), Royaume-Uni, sociologue, écrivain, professeur émérite d’Etudes Sociales et Administratives à l’Université de Oxford et au Nuffield Collège, il a été également conseiller au secrétariat d’Etat pour l’Education. Auteur de nombreux ouvrages dont « Trends in British society since 1900, a guide to the changing social structure of Britain (1972); « Changes in British society », « Origins and destinations » (1980); « Heredity and Environment » (1977); « Decline of donnish dominion: the British academic professions in the twentieth century » (1992); « Twentieth-century British social trends » (2000).

Jean Rouch (1917-2004), France, ethnologue, cinéaste, membre du CNRS, ancien président de la Cinémathèque française et secrétaire général du Comité du Film Ethnographique au Musée de l’Homme. Père du Cinéma-Vérité. Son oeuvre, plusieurs fois récompensée à Venise, Cannes et Berlin, comporte des titres comme Les maîtres fous, Jaguar, Chronique d’un été, Moi, un Noir, Cocorico Monsieur Poulet… Il capte l’évolution du continent africain et de la société française. Il est l’un des théoriciens et fondateurs de l’anthropologie visuelle. Ses films influenceront la Nouvelle Vague.

José Saramago (1922-2010), Portugal, écrivain autodidacte, éditorialiste, poète, dramaturge, l’une des personnalités majeures de la littérature portugaise. Prix Camöens 1995 et Prix Nobel de littérature 1998. Ses œuvres, d’une grande originalité et parfois provocantes, n’ont pas toutes été bien accueillies au Portugal. José Saramago a vécu en exil aux Canaries. Très engagé dans le communisme puis dans l’alter mondialisme, ses prises de positions ont fait de lui une conscience morale, parfois contredite, mais entendue dans le monde entier.

Mikis Theodorakis (1925-), Grèce, compositeur et homme politique, résistant, militant communiste, emprisonné à plusieurs reprises, symbole de la lutte contre le Régime des Colonels, député du parlement grec de 1981 à 1990, nommé ministre de 1990 à 1992 puis directeur des Choeurs et orchestres symphoniques de la Radio-Télévision hellénique de 1993 à 1995. Parmi ses œuvres les plus connues, la musique des films « Zorba le Grec » ou « Z », le « Canto General », oratorio d’après Pablo Neruda, des opéras, des chansons, de la musique symphonique, des hymnes, …

Média (cliquer ici pour voir le film en VOD)

Sir Denis Forman (1917- ), Royaume-Uni, héros de la Seconde Guerre Mondiale, ancien Président du British Film Institute puis du premier groupe audiovisuel privé Granada Télévision. Président de la Royal Opera House de Londres.

Jesus de Polanco (1929-2007), Espagne, fondateur du quotidien El Pais et président depuis 1984 du Groupe de presse PRISA (El Pais, Diario 16, Canal + Espagne, Cuatro, Sogecable, Radio Cadena Ser, etc) implanté en Espagne, au Portugal et en Amérique Latine. Fondateur des Editions Santillana.

Ugo Stille (1919-1995), Italie, né en Russie, émigré en Lettonie, puis en Italie et aux Etats-Unis, il devient en 1946 correspondant aux Etats-Unis du Corriere della Sera avant de devenir son directeur à Milan de 1987 à 1992.

Friedrich Willhem Von Sell (1926- ), Allemagne, ancien Président de la Westdeutscher Rundfunk Köln, conseiller à la ARD-ZDF, membre du Conseil d’Administration de la Bavaria GMBH et de la DPA, membre de la Commission Nouvelles Techniques de la Communication au Bundestag.

Pierre Werner (1913-2002), Luxembourg, ancien Premier Ministre, Président de la société européenne de satellites ASTRA et de la Compagnie Luxembourgeoise de Télédiffusion (CLT).

Sport (cliquer ici pour voir le film en VOD)

Alfredo Di Stefano (1926-), Espagne, footballeur argentin naturalisé espagnol. Surnommé « le divin poumon », il a peut-être été le footballeur le plus complet de tous les temps, en plus de l’âme et le leader du Real Madrid dont il est devenu l’entraîneur. Après une carrière triomphale en Argentine et au Brésil, il a fait triompher le Real Madrid à 8 reprises au Championnat d’Espagne et à 7 reprises en Coupe d’Europe.

René Lacoste (1904-1996), France, tennisman, un des plus grands champions de tous les temps, vainqueur à plusieurs reprises de Roland Garros, de Wimbledon, de Forest Hill, de la Coupe Davis. Il a été l’un des « quatre mousquetaires » avec Borotra, Brugon et Cochet, qui ont donné la Coupe Davis à la France en 1927. Industriel. Surnommé le Crocodile, ou l’Alligator, il a crée la célèbre marque de vêtements à son nom.

Eddy Merckx (1945), Belgique, cycliste vainqueur à 5 reprises du Tour de France et du « Giro » d’Italie, trois fois gagnant du Criterium des As, quatre fois champion du monde, vainqueur du Grand Prix des Nations. Impitoyable en compétition, il fut surnommé par ses rivaux « le cannibale ». Devenu industriel, il fabrique et diffuse sa propre marque de vélos.

Jackie Stewart (1939-), Royaume-Uni, ancien champion de Formule 1, le plus grand détenteur de victoires avant Alain Prost : 27 Grands Prix, 3 fois champion du monde. Homme d’affaires, il a magistralement su tirer parti de l’évolution de la Formule 1. Propriétaire de son écurie de courses.

Hans Günter Winkler (1926-), Allemagne, champion d’équitation, deux fois champion du monde, propriétaire d’écuries de courses. Hans Günter Winkler détient le plus beau palmarès de tous les cavaliers allemands au concours d’obstacles. Il reste le seul sauteur à avoir remporté sept médailles olympiques dont deux médailles d’or et le seul cavalier, toutes disciplines confondues, à avoir été médaillé lors de six Jeux Olympiques différents.

 

Féminisme 

Rosa Chacel (1898-1994), Espagne, philosophe, romancière et essayiste. Participe en 1922 au Mouvement Surréaliste avec André Breton et Max Ernst. Très tôt, ses positions féministes font scandale. Elle publie son premier roman, Estación, Ida y vuelta en 1930. Dès 1931, elle dirige plusieurs revues, se lie avec les poètes Bergamin, Lorca, Alberti, et soutient activement la République espagnole… La guerre civile la contraint à l’exil, d’abord en France, puis en Argentine et au Brésil. Elle collabore à la revue Sur, traduit Racine et Mallarmé, et publie de nombreux ouvrages, dont les Mémoires de Leticia Valle en 1945, Ofrenda a una virgen loca (1961), Barrio de Maravillas (1975) et ses mémoires. En 1971, elle retourne en Espagne, où elle obtient de nombreux prix, dont le Prix de la Critique en 1976 et le Prix national des Lettres espagnoles en 1987.

Ulla Dahlerup (1942-), Danemark, principale animatrice du mouvement des femmes au Danemark dans les années 70. Journaliste pour les quotidiens Ekstra Bladet et Berlinske Tidende. Auteur d’un roman, de plusieurs nouvelles et d’une pièce de théâtre. Candidate en 2004 au Parlement européen et membre du Parti du Peuple danois.

Lilian Thorn-Petit (1933-2008), Luxembourg, journaliste parlementaire à RTL et RTL-TV, Le Jeudi et le Républicain lorrain, critique littéraire et artistique. Présidente et fondatrice de la Fédération Nationale des Femmes Luxembourgeoises. Gouverneur de la Fédération Européenne de la Culture. Epouse de Gaston Thorn, Premier Ministre du Luxembourg de 1974 à 1979, Président de la Commission des Communautés Européennes de 1981 à 1985.

Simone Veil (1927-), France, ministre de la Santé et de la Famille sous Giscard d’Estaing, elle fait notamment adopter en 1975 la « Loi Veil » qui autorise l’interruption volontaire de grossesse en France. Première femme à présider le Parlement européen de 1979 à 1982. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville dans le gouvernement Balladur. Membre du Conseil constitutionnel de 1998 à 2007. Simone Veil est la femme préférée des Français en 2010, selon un sondage réalisé par l’IFOP[]. Entre à l’Académie française le 18 mars 2010.

Shirley Williams (1930-), Royaume-Uni, politicienne, co-fondatrice du Parti Social-démocrate britannique, secrétaire d’Etat pour l’Education et la Science, militante féministe et anti-nucléaire, essayiste, fille de Vera Brittain, socialiste et féministe réputée. Membre de la Chambre des Lords depuis 1993.

 

Religion (cliquer ici pour voir le film en VOD)

Monseigneur Duval (1928-2009), France, ordonné prêtre en 1952. Neveu de Monseigneur Duval, Cardinal Archevêque d’Alger, qui le nomme évêque en 1974. Archevêque de Rouen de 1981 à 1999. Président de la commission épiscopale pour l’Unité des chrétiens de 1984 à1987 et de  1990 à 1996, Président de la Conférence des Evêques de France.

Michael Hurley (1923-2010), Irlande, jésuite. Formé à Dublin, Louvain et Rome. Enseigne la théologie. Fonde l’Ecole Irlandaise Œcuménique en 1970. A crée la Communauté Colombanus de Réconciliation à Belfast (Ulster) qui rassemble catholiques et protestants.

Georges Metallinos (1940-), Grèce, ordonné archiprêtre en 1971, théologien, diplômé de la Faculté de Philosophie de Cologne, professeur d’histoire ecclésiastique à l’Université d’Athènes dont il sera le doyen de la Faculté de théologie entre 2004 et 2007. Auteur d’une quarantaine d’ouvrages sur la spiritualité orthodoxe et sur l’histoire de Byzance.

Enrique Miret Magdalena (1914-2009), Espagne, écrivain, journaliste, professeur et conférencier, théologien, spécialisé dans l’éthique et la sociologie de la religion, Président de l’Union Nationale d’Action Catholique Espagnole (1955), membre pendant 4 ans du Conseil International de Pax Romana, professeur à l’Institut Universitaire de Théologie de Madrid. A participé aux travaux du Concile Vatican II.

Gurli Vibe Jenses (1924-), Danemark, femme pasteur luthérienne, missionnaire en Afrique (1950-1960) puis responsable de l’Eglise du Saint-Esprit de Copenhague, Présidente du Comité Mondial de l’Association Biblique Unifiée (1980-84), auteur de nombreux livres sur son expérience comme missionnaire ainsi que d’une trilogie sur Noël, Pâques et la Pentêcoté pour la Société danoise de la Bible.


Ecologie (cliquer ici pour voir le film en VOD)

René Dumont (1904-2001), France, ingénieur agronome, spécialiste du Tiers-Monde, expert à l’ONU et à la FAO. Auteur de nombreux ouvrages sur le gaspillage des ressources naturelles. A participé activement à la naissance du mouvement écologiste en France. Professeur à l’institut d’Etudes Politiques de Paris. Premier candidat écologiste à une élection présidentielle en 1974. Considéré comme le père spirituel des Verts, il est également membre fondateur d’ATTAC.

Niki Goulandris (1925-), Grèce, créatrice et présidente du Musée Goulandris d’Art Cycladique et du Muséum Goulandris d’Histoire Naturelle, ancienne secrétaire d’Etat à la Santé et aux Affaires Sociales (1974-75), vice-présidente de la Radiotélévision Hellénique (1975-80), membre de L’UNESCO et de la délégation grecque à la Conférence de Rio en 1992. Nommée en 2001 correspondante de l’Académie française des Sciences Morales et Politiques pour son action en faveur d’une « nouvelle éthique écologique ». Peintre botaniste.

Rüdiger Lutz (1942-2006), Allemagne, théoricien écologiste, architecte, spécialiste de la prospective et des liens entre écologie et architecture, membre de la Fondation pour la Recherche Ecologique (AGOF), initiateur des 14 « Instituts de recherche sur le Futur » en Allemagne dont il a dirigé les centres de Berlin et de Hanovre.

Niels I.Meyer (1930-), Danemark, physicien, spécialiste de l’énergie, Président de l’Académie des Sciences et des Techniques du Danemark de 1971 à 1977, membre de la Commission Nationale pour les Sciences Naturelles, rédacteur de revues et auteur de plusieurs ouvrages sur l’environnement et la promotion des énergies renouvelables, participe à de nombreux comités et associations internationaux, militant historique des écologistes danois.

Franck Mitchell (1912-1997), Irlande, géologue, botaniste, zoologue et archéologue, le plus célèbre naturaliste irlandais du XXème siècle. Titulaire de la Chaire d’Etudes sur le Quaternaire à l’Université de Dublin. Auteur de « The Irish Landscape » (1976) et de « Reading the Irish Landscape » (1986 et 1997). Elu en 1976 Président de la Royal Zoological Society of Ireland et de la Royal Irish Academy.


Médecine (cliquer ici pour voir le film en VOD)

Ray Calne (1930-), Royaume-Uni, chirurgien. Pionnier et spécialiste de la transplantation d’organes et des techniques immunitaires destinées à prolonger la vie des malades greffés. Président en 1983-84 de l’Association Européenne pour la Transplantation des Organes. Professeur successivement des universités de Cambridge, Harvard et de Singapore. Auteur de plusieurs ouvrages sur la transplantation d’organes.

Hans Galjaaard (1935-), Pays Bas, Professeur et Chef du service de Génétique à  l’Université Erasmus de Rotterdam. Spécialiste en biologie cellulaire et en génétique. A mis au point un système de diagnostic prénatal des maladies héréditaires ou congénitales. Les malformations congénitales étaient avant lui la principale cause de mortalité ou d’infirmité chronique chez les nouveaux nés. Membre de la Commission Terlouw de l’Unesco sur les aliments génétiquement modifiés.

Francisco Grande Covián (1909-1995), Espagne, spécialiste en bio physiologie et en biochimie, nutritionniste célèbre pour ses études sur le métabolisme et le diabète. Auteur de nombreux travaux sur le cholestérol, dont il a découvert qu’il se divisait en deux sortes. A trouvé en 1948 la treizième vitamine nécessaire au corps humain (l’acide folique). Professeur des universités de Madrid, Saragosse, Minneapolis et directeur du Mount Sinai Hospital de cette ville. Connu pour être un des premiers défenseurs de la diète méditerranéenne et des bienfaits de l’huile d’olive.

Henri Laborit (19141995), France, médecin chirurgien et neurobiologiste, père de la neuropsychopharmacologie. Egalement éthologue (spécialiste du comportement animal), eutonologue (spécialiste du comportement humain) et philosophe. Il s’est fait connaître du grand public par la vulgarisation des neurosciences, notamment par ses ouvrages « Eloge de la fuite », « La nouvelle grille », « L’alchimie de la découverte » et en participant au film Mon oncle d’Amérique d’Alain Resnais.

Rita Montalcini (1909-), Italie, Prix Nobel de Médecine en 1986. Biologiste cellulaire, assistante dans les années 40 et 50 de Giuseppe Levi, spécialiste en neurobiologie. De 1961 à 1969, elle dirige le Centre de recherche en neurobiologie du Consiglio Nazionale delle Ricerche (Rome), et de 1969 à 1978 le Laboratoire de Biologie Cellulaire. Au terme de trente années de recherche, elle a révolutionné les concepts généraux du fonctionnement du système nerveux. Pionnière des études sur l’Alzheimer. Nommée sénatrice à vie du Parlement italien en 2001. Centenaire.


Transports (cliquer ici pour voir le film en VOD)

Jean-Pierre Desgeorges (1930-2010), France, surnommé « Napoléon ». Polytechnicien, ingénieur en chef du Génie maritime et ancien président directeur général d’Alsthom Atlantique puis de GEC Alsthom. Auteur du rapprochement franco-britannique entre Alsthom et GEC qui a fait du groupe une entreprise multinationale majeure dont il a renforcé à la fois l’assise européenne (première exportation du TGV en Espagne) et la présence dans des pays émergents, tels la Chine (première centrale nucléaire) ou le Brésil. Il a sauvé les Chantiers de l’Atlantique de la faillite en renouant avec la construction de grands navires de croisière comme le « Sovereign of the Seas ».

Albert Francis (1936-), Belgique, entré à la Sabena en 1961, membre du Collège des Directeurs de la Sabena, Directeur General de la Sabena World Airlines.

Rainer Gohlke (1934-), Allemagne, Ancien Directeur Général d’IBM, ancien président de la Deutsche Bundesbahn. En tant que premier Président de la Treuhand, il a préparé le démarrage du train à grande vitesse allemand (ICE) et développé le réseau ferroviaire inter-régional.

Sergio Pininfarina, (1926-), Italie, ingénieur, designer et homme d’affaires, président de Pininfarina SpA (2 000 personnes). Il est le fils de Gian-Battista Pinin Farina, dit « Pinin » Farina, puis Pininfarina, fondateur de la célèbre société de carrosserie et de design. Dès 1982, Sergio Pininfarina, anticipe la révolution numérique du design automobile en dotant son entreprise d’outils numériques dans le nouveau centre de Cambiano ouvert en 1980 près de Turin. En 1986, il fait entrer sa société en bourse. De 1979 à 1988, député européen. De 1988 à 1992. Président du patronat Italien (Cofindustria). Membre du Conseil d’Administration de Ferrari.

David Tomlison (1935-), Royaume-Uni, spécialiste du transport maritime, représentant de la Shell Maritime au Moyen-Orient et en Afrique de l’Ouest (1959-1973), Directeur financier du Consortium Pan Ocean & Co dans les années 70, puis Directeur depuis 1988 du « UK Centre for Maritime Policy Studies » (la ligue maritime britannique), et depuis 1991 Secrétaire Général du « Council of European and Japanese National Shipowners », professeur à The Institute of Logistics and Transport.

 

Economie (cliquer ici pour voir le film en VOD)

Raymond Barre (1924-2007), France, Vice-président de la Commission des Communautés Européennes responsable des Affaires Economiques et Financières de 1967 à 1972; Ministre du Commerce extérieur en 1976; Premier Ministre de 1976 à 1981, il met en œuvre une politique monétaire visant à réduire la pression de la monnaie sur les prix et une politique budgétaire stricte du fait de la hausse de la dette. Candidat à l’élection présidentielle de 1978, il a été également député du Rhône,  maire de Lyon et professeur à l’Institut d’Etudes politiques de Paris.

Efthimios Christodoulou (1932-), Grèce, ministre de l’économie en 1991-1992, Gouverneur de la Banque Nationale de 1979 à 1981, Président d’Olympic Airways en 1977, Président de l’Union des Banques Grecques et représentant de la Grèce auprès de la Banque Mondiale, député au Parlement Européen depuis 1984. Membre du Conseil d’Administration de Hellenic Petroleum jusqu’en 2009 et de Eurobank Argesias depuis 2010.

Carlos Ferrer Salat (1931-1998), Espagne, industriel, homme d’affaires et homme politique, président du Banco de Europa, vice-président de l’Union des Confédérations de l’Industrie et des Employeurs d’Europe (UNICE) et du Comité Espagnol de la Ligue Européenne de Coopération Economique (LECE). Un des fondateurs de la Confédération espagnole d’Organisations Patronales (CEDE) qu’il a présidé à deux reprises. Premier Président du Cercle d’Economie de Barcelone. Ancien champion de tennis, Président du Comité Olympique espagnol en 1981.

Karl Schiller (1911-1994), Allemagne, Directeur de l’Institut du Commerce Extérieur et d’Outre-Mer de 1947 à 1972, membre successivement entre 1949 et 1966 des Sénats (Gouvernements) de Berlin et de Hambourg, député du Bundestag, membre du Comité Exécutif du SPD (Parti Social Démocrate). De 1966 à 1972, ministre fédéral de l’économie, puis professeur d’économie à l’Université de Hambourg, conseiller de diverses sociétés, auteur de plusieurs ouvrages sur l’économie internationale.

Lord Williams of Elvel (1933-), Royaume-Uni, banquier, a dirigé le Mirror Group Newspapers (MGN) de 1985 à 1992. Nommé  Pair du Royaume en 1985, conseiller économique du dirigeant travailliste Neil Kinnock, il siège à la Chambre des Lords. Comme écrivain, il a publié des biographies du Maréchal Pétain, du Général de Gaulle, de Conrad Adenauer et de Harold Macmillan.

Publicités